Sélectionner une page

Cité de la Réforme Emden

Allemagne

Emden

Les traces de la Réforme sont présentes

Emden –le plus grand port maritime d’Europe au milieu du XVIe siècle et une des villes les plus peuplées de l’empire germanique – était un lieu important de la Réforme. Son développement politique et intellectuel constitua l’arrière-plan d’une multitude d’approches réformatrices. Lorsque commença la persécution des protestants en Europe, la ville portuaire cosmopolite devint un foyer de réfugiés religieux. Pendant des décennies elle fut le refuge d’une élite intellectuelle qui contribua également au développement de la Réforme dans d’autres pays en Europe.

Emden accueillit de nombreuses impulsions : des théologiens luthériens de Brême et de Lüneburg, Andreas Karlstadt de Wittenberg, Melchior Hoffman de Schwäbisch Hall, de nombreux spiritualistes et sacramentaires ainsi que des réfugiés des Flandres en raison de leur foi. Il y avait des relations étroites avec la Réforme en Suisse. L’humaniste polonais Johannes a Lasco devint Superintendent de l’Eglise de Frise occidentale. Le théologien réformé exerça un ministère plutôt « luthérien » cherchant toujours le dialogue et le plus grand consensus possible entre les groupes confessionnels.

Les traces du XVIe siècle sont toujours présentes. La Réforme a trouvé à Emden une forme propre qui consiste en une grande pluralité des approches réformatrices. Emden veut montrer qu’une coexistence peut devenir une cohabitation.

Le credo historique de la ville d’Emden que l’on peut trouver sur le portail de la mairie exprime : ‘La concorde fait grandir les petites choses.’ Ceci est également vrai pour Emden comme cité européenne de la Réforme. Ensemble, les partenaires sont sur le bon chemin. 

 

Bernd Bornemann

Maire, Vville d’Emden