Sélectionner une page

Genève

Suisse

Genève

« Envoyez-nous du bois, nous en ferons des flèches ! »

La ville de Genève a une dimension internationale. Elle est le siège de nombreuses organisations internationales comme les Nations Unies, la Croix Rouge Internationale, l’Organisation mondiale du commerce, le Conseil œcuménique des Eglises ou la Fédération luthérienne mondiale. La ville située à l’extremité sud du Lac Léman est presqu’entièrement entourée par la France. Près de la moitié de la population de la ville possède aujourd’hui un passeport étranger. Ce caractère international était déjà une réalité au temps de la Réforme. En tant que refuge pour les personnes poursuivies en raison de leur foi, Genève devint la « Rome protestante ». Le calvinisme se répandit à partir de Genève dans le monde entier.

Dès 1525 on entend parler de la Réforme à Genève. Mais ce n’est que dix ans plus tard, sous l’influence du réformateur Guillaume Farel (1489-1565), que Genève se rallie à la Réforme. L’arrivée de Jean Calvin (1509-1564) installa définitivement le mouvement réformateur dans la ville. Ses propositions pour une réorganisation de l’Eglise furent d’abord refusées à Genève. Calvin et Farel durent quitter la ville en 1538. Sur l’insistance du conseil de la ville, Calvin fut rappelé à Genève en 1541 et put commencer la réorganisation de L’Eglise : le règlement ecclésial de 1541 établit les compétences des ministères et la discipline ecclésiastique. Lors de violations du règlement, par exemple par le jeu de cartes, la danse, l’alcoolisme ou la violence, le nouveau consistoire composé de membres du conseil et des pasteurs genevois avait la tâche de blâmer les coupables et, le cas échéant, de les exclure de la sainte cène. En 1542 suivirent un catéchisme et un ordre des cultes pour établir l’unité de la foi dans l’enseignement et le culte.

Du fait de l’afflux de réfugiés persécutés pour leur foi en France, la population genevoise doubla dans les années suivantes. Cette situation provoqua certes une augmentation de la pauvreté. Mais il y avait aussi parmi les réfugiés des marchands et des artisans habiles et riches qui contribuèrent à la prospérité de la ville en développant des activités dans le domaine du textile, de l’imprimerie et de l’horlogerie. L’académie de Genève fut fondée en 1559 pour la formation de la relève théologique dont le recteur fut Theodor de Bèze (1519-1605). Des étudiants de toute l’Europe se rendirent à Genève et l’appel de Calvin au monde réformé devait se réaliser : « Envoyez-nous du bois, nous en ferons des flèches ! » Parmi les étudiants de l’académie se trouvèrent entre autres Guy de Brès, futur réformateur de la Belgique, ou Caspar Olevian (1536-1587), futur professeur de théologie à Heidelberg et Herborn qui contribua à répandre l’enseignement réformé dans l’empire. John Knox (1514-1572), le réformateur de l’Ecosse, passa une partie de son exil à Genève. La paroisse d’immigrés de langue anglaise à Genève rédigea une traduction de la Bible et la fit imprimer dans sa langue maternelle ainsi que cela fut le cas pour la paroisse d’immigrés de langue italienne. La ville eut un rayonnement pour toute l’Europe et le nom de « Genève » devint un synonyme pour calvinisme.

Cette impression est aujourd’hui toujours présente à Genève. Le circuit de visite de la ville « Sur les traces de la Réforme » passe par les édifices et endroits les plus importants de la Réforme. En partant du grand monument de la Réforme, le Mur des Réformateurs, on accède à différentes églises, le Collège Calvin et l’Auditoire Calvin. La visite se termine au musée international de la Réforme qui raconte l’importance et le développement de la Réforme dans le monde.

La tradition initiée par la Réforme, faite de convictions humanistes profondes, de virtuosité technologique, d’importantes avancées scientifiques, de réflexions politiques et sociales de haut niveau, d’audace et d’ouverture internationale, demeure une composante essentielle de l’identité genevoise d’aujourd’hui. Le label de « Cité européenne de la Réforme » permettrait de mettre en lumière cette histoire et cette identité.

Sami Kanaan

Maire de Genève

Links

Ville de Genève http://www.ville-geneve.ch/index.php?id=6734
Informations touristiques http://www.geneve-tourisme.ch/en/home
Musée international de la Réforme http://www.musee-reforme.ch/de
Eglise réformée de Genève http://www.protestant.ch/epg
Fédération des Eglises protestantes de Suisse http://www.kirchenbund.ch/de