Sélectionner une page

Cité de la Réforme Herrnhut

Allemagne

Herrnhut

Une paroisse du monde

La ville de Herrenhut est le lieu où fut fondée la communauté des Frères Moraves. Elle est située dans le district saxon de Görlitz en Haute Lusace (Oberlausitz).

Les racines de la communauté de Herrnhut remontent au XVe siècle au groupe de l’Union des Frères Moraves (Brüder-Unität). Ceux-ci se rallièrent au mouvement de la Réforme autour du réformateur morave Jan Hus (vers 1370-1415). Ce mouvement se caractérise en particulier par le refus catégorique de la violence, par la valeur normative de la Bible et par un style de vie rigoureux. Cette Union de Frères qui, au cours de son histoire, s’appropria aussi les idées de la Réforme, s’imposa au Royaume Morave jusqu’à ce que, lors de la Guerre de Trente ans, ses membres furent obligés de quitter le pays sous la pression des Habsbourg. C’est en exil que le pédagogue Johann Amos Comenius (1592-1670), dernier évêque de l’ancienne Union des Frères, rédigea ses écrits constitutifs de l’héritage de cette Union.

Un petit nombre de membres de l’ancienne Union des Frères put se maintenir en Moravie de l’Est. En mai 1722, deux familles, guidées par le charpentier Christian David, quittèrent la ville de Fulneck pour se rendre en Saxe protestante. Ils voulaient échapper aux représailles des Habsbourg. Ils s’installèrent dans la propriété de Berthelsdorf (située entre Zitau et Löbau) appartenant au comte Nikolaus Ludwig von Zinzendorf (1700-1760). Tout comme David, Zinzendorf, élevé à l’orphelinat de Halle sous August Hermann Francke (1663-1727), fut marqué par le piétisme. Le groupe fonda la colonie de Herrnhut au Hutberg (littéralement « montagne du chapeau/de la protection ») en Haute Lusace. Evoquant le nom de la colonie, le comte von Zinzendorf déclara : « L’endroit ne doit pas seulement être sous la protection du Seigneur, mais nous aussi devons tous les jours faire la garde pour Dieu. »

Herrnhut devint rapidement le centre d’un mouvement de réveil en expansion. En 1727, la colonie, qui comptait 220 membres, attirait des personnes de toute l’Allemagne. Au début, la vie de la communauté avec des membres issus de contextes sociaux et confessionnels différents, ne se déroula pas sans tensions et sans conflits. Dans cette situation, le pasteur local Johann Andreas Rothe (1688-1758) et Zinzendorf développèrent les statuts de Herrnhut, formant l’organisation de la nouvelle Union des Frères de Herrnhut. Zinzendorf en devint le guide spirituel. Il voyait sa mission principale dans l’encadrement pastoral de la « Gemeine » et dans l’organisation de la communauté selon ses idées.

L’origine de la communauté œcuménique et trans-confessionnelle des Herrnhut remonte à la célébration de la Sainte Cène le 13 août 1727. Il se développa une prise de conscience d’être unis en une « Gemeine » par le Christ. Les éléments caractéristiques de la piété de cette communauté sont exprimés par une vie cultuelle intense. Ils se définissent par une organisation de la communauté en groupes pastoraux – divisés en « chorales » et organisés selon l’âge et le genre -, par une concentration éthique sur la sanctification de la vie et la référence commune à la Bible dans l’attente d’y trouver les réponses aux questions de la vie et du salut.

Malgré sa critique des structures de l’Eglise de Saxe, Zinzendorf n’a jamais envisagé une séparation de l’Eglise, mais voyait Herrnhut comme une Eglise dans l’Eglise. Cependant, quelque chose de nouveau était né à Herrnhut : une « Gemeine » de traditions ecclésiales différentes, dépassant les séparations confessionnelles et unie par des formes alternatives de partage et de vie cultuelle. Le centre de cette « idée de Gemeine » était la concentration des concepts théologiques sur une piété du cœur, reposant sur l’amour pour le Christ et sur l’expérience de la grâce. Zinzendorf développa ces réflexions théologiques et plaça le Sauveur crucifié au centre de ses discours et écrits. Le symbole de l’Union des Frères est ainsi représenté par l’agneau et le drapeau victorieux de la croix signifiant, selon la Bible, Jésus Christ et sa victoire sur le monde.

Pour Zinzendorf, l’objectif principal était une mission mondiale. Cette mission s’adressa avant tout à ceux oubliés de tous. Elle débuta en 1732/33 par l’envoi de missionnaires aux esclaves des Antilles et aux esquimaux du Groenland. La mission de la communauté des Frères de Herrnhut, qui finit par former un réseau global, fut une des premières du XVIIIe siècle et compta parmi les mouvements missionnaires majeurs du XIXe siècle.

L’Union protestante des Frères organisée en « provinces » dans le monde entier, compte aujourd’hui plus d’un million de membres dans 35 pays. La direction de l’Union des Frères en Allemagne est partagée entre Herrnhut, Zeist et Bad Boll. La ville de Herrnhut est mondialement connue par son livret de « Losungen » (Paroles et Textes) qui propose quotidiennement deux versets bibliques, une strophe de cantique et une prière, et par la production des étoiles de Herrnhut qui répandent leur lumière pendant la période de l’avent et à Noël.

Links

Ville de Herrhut: www.herrnhut.de
Centre de rencontre Komensky: www.komensky.de
Communauté protestante de Herrnhut: www.herrnhut.ebu.de
Union protestante des Fères de Herrnhut: www.ebu.de