Sélectionner une page

Cité de la Réforme Strasbourg

France

Straßburg

La capitale de l’Alsace est le siège de nombreuses institutions européennes; elle a une longue histoire européenne dans la région culturelle franco-allemande. Le centre ville avec ses nombreuses maisons à colombages et sa cathédrale est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Réforme s’est implantée très tôt à Strasbourg. Avec leurs prédications protestantes, des réformateurs comme Wolfgang Capito, Caspar Hedio et Matthäus Zell gagnèrent de larges parties de la population de la ville. Lorsque le Conseil Municipal interdit à Matthäus Zell la prédication sur la chaire de la cathédrale, les menuisiers lui fabriquèrent une chaire portative afin qu’il puisse continuer à proclamer la Parole de Dieu. C’est avec Martin Bucer que la Réforme s’imposa à Strasbourg et gagna en importance et en influence pour toute l’Europe. En 1530, la ville présenta, avec trois autres villes, sa propre confession de foi protestante pour la Diète d’Augsbourg, la Confession Tetrapolitana. Elle exprima la position de la Réforme de l’Allemagne du Sud comme médiation entre Wittenberg et Zurich.

La ville accueillit des réfugiés de France persécutés en raison de leur foi protestante. En 1538, Jean Calvin devint leur pasteur à Strasbourg. Les réformateurs strasbourgeois enseignèrent à la Haute Ecole, fondée en 1538 qui attira par sa réputation des étudiants venant parfois de loin. Grâce à cette Haute Ecole et les nombreuses imprimeries de Strasbourg, les idées de la Réforme se répandirent largement.

Une importance particulière doit être accordée aux femmes de la Réforme à Strasbourg : Katharina Zell ne fut pas seulement la femme d’un réformateur, elle fit partie du cercle des premières femmes de pasteurs protestants. Elle correspondit avec des réformateurs de tout l’Empire, édita des cantiques, prêcha elle-même et organisa l’aide aux réfugiés.

Le patrimoine réformateur est présent en de nombreux endroits de Strasbourg. Le quartier pittoresque « La Petite France » invite à des promenades dans les ruelles du XVIe et XVII siècles. On y trouve également un musée de bibles. Bucer à prêché dans l’Eglise Saint Thomas, la principale église protestante de Strasbourg. Albert Schweitzer donna des concerts sur l’orgue de Silbermann pour le financement de son hôpital de Lambarene. La faculté de théologie protestante et le séminaire protestant (Stift) poursuivent le témoignage de la tradition de la responsabilité pour l’éducation et l’instruction. A Strasbourg se trouve aussi le Centre d’Etudes Œcuméniques de la Fédération luthérienne mondiale qui organise régulièrement des séminaires œcuméniques internationaux à propos de questions œcuméniques actuelles.

Nous souhaitons saisir l’occasion du Jubilé de la Réformation 2017 pour retrouver nos racines, mais aussi réfléchir en Eglise sur l’apport de la Réformation pour notre présence dans la société et notre témoignage aujourd’hui, afin de toucher des personnes en-dehors du cadre de nos Eglises. Nous sommes donc prêts à apporter notre part au grand mouvement qui s’esquisse en Europe dans la perspective de 2017.

Christian Albecker

Président de l'Eglise, Union des Eglises protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL)