Sélectionner une page

Cité de la Réforme Thorgau

Allemagne

Torgau

Torgau est situé au nord-ouest de l’état de Saxe. La vieille ville fut érigée sur un rocher en prophyre sur la rive gauche de l’Elbe. Elle porte la marque de l’âge d’or de la renaissance avec de nombreux bâtiments du Moyen Age tardif et du début des Temps modernes. Dans la ville se trouve aussi le château renaissance de Hartenfels, autrefois résidence de la branche ernestine de la maison de Wettin et de nos jours un lieu d’expositions temporaires en vogue.

On peut parfois entendre dire : « Si Wittenberg est la mère de la Réforme, Torgau est sa nourrice ». Ceci ne signifie pas seulement que le côté féminin de la Réforme y a une histoire particulière, mais que l’enseignement réformateur y a été nourri de musique sacrée et de construction d’églises.

Torgau est étroitement lié à Katharina von Bora, l’épouse de Martin Luther. Lorsqu’en 1523, la jeune religieuse de 23 ans s’enfuit pendant la nuit de Pâques du monastère de Nimbschen, Torgau fut la première étape de sa fuite. Trente ans plus tard, une nouvelle fuite la mena à Torgau : en 1552, la peste éclata à Wittenberg, et Katharina se rendit à Torgau avec ses enfants. Mais sa calèche se renversa, elle subit une fracture du bassin et mourut des suites de cet accident quelques semaines plus tard à Torgau. La maison où elle est décédée abrite aujourd’hui un musée consacré à sa vie, la Stadtkirche son tombeau. Depuis 2010, la ville de Torgau célèbre chaque année cette femme courageuse par le « Katharina-Tag » (Journée de Katharina), une fête de deux journées. Elle décerne en son honneur le Katharina-von-Bora-Preis (Prix de Katharina-von-Bora).

Luther lui-même passa plus de quarante fois à Torgau. Dans le presbytère du Superintendent de Torgau, il rédigea avec Philippe Melanchthon, Justus Jonas et Johannes Bugenhagen les Torgauer Artikel (Articles de Torgau) comme base de la Confession d’Augsbourg. Ce fut après accord de Luther qu’une nouvelle chapelle fut construite au château de Hartenfels. En l’inaugurant en 1544, Luther inaugura le premier édifice protestant. La prédication qu’il donna à cette occasion est considérée comme témoignage fondamental de la compréhension protestante du culte.

Johann Walter, le directeur de la chorale paroissiale de Torgau participa également à ce culte. En 1524 il édita le premier cantique protestant à Wittenberg, conseilla Luther dans des questions de musique, en particulier concernant la Deutsche Messe de 1525 et créa les bases de la chorale protestante et de la musique sacrée protestante.

Ainsi la « nourrice » Torgau donna de l’espace et du son à la Réforme.

Le Château de Hartenfels est le manifeste concret et reste le symbole de la Réforme luthérienne sur le continent européen. Le prince électeur Johann Friedrich a bâti son pouvoir sur le fondement de l’enseignement luthérien. Le Château et sa chapelle annoncent de manière authentique la nouvelle confession de foi, la lutte pour sa reconnaissance et son intégration dans les efforts émancipateurs des princes.

Andrea Staude

Maire, Thorgau

Links

Ville de Thorgau: http://www.torgau.eu

Office de tourisme de Thorgau: http://www.tic-torgau.de/

Chemin de Luther en Saxe: http://www.lutherweg-sachsen.de/index.cfm

Paroisse protestante de Thorgau: http://www.evkirchetorgau.de

District de l’Eglise protestante Thorgau-Delitzsch: http://cms.torgau-druck-digital.de/

Eglise protestante en Allemagne centrale: http://www.ekmd.de/