Sélectionner une page

Cité de la Réforme Wertheim

Allemagne

Wertheim

La ville où Luther ne mangea pas de saucisse grillée

Wertheim, au nord du pays de Bade, est située entre Francfort et Nürnberg à l’embouchure du fleuve Main. La vieille ville est dominée par la ruine d’un ancien château de l’époque des Staufen : le château de Wertheim (Wertheimer Burg).

En été 1518, six mois après la publication des thèses contre les indulgences par Luther, le comte Georg II de Wertheim (1487-1530) interdit la pratique des funérailles pompeuses et dénonça les nombreuses messes pour les défunts. Il reprend ainsi la critique centrale des réformateurs concernant les indulgences. Mais Georg II ne voulait pas seulement réformer les pratiques de piété dans son comté, il voulait aussi se débarrasser de la domination ecclésiale des principautés ecclésiastiques de Kurmainz et de Würzburg.

Georg II devint le porte-parole du cercle impérial de Franconie, un regroupement de territoires et de villes de petite et de moyenne taille au centre de l’Empire germanique. C’est dans cette fonction qu’il participa à plusieurs diètes. Ainsi il fit la connaissance de Luther lors de la diète de Worms en 1521. Les années suivantes il demanda à plusieurs reprises conseil à Luther pour la mise en œuvre de la Réforme et pour obtenir des noms de prédicateurs protestants adéquats. En 1523, il appela l’ancien moine chartreux Franz Kolb (environ 1465-1535) comme prédicateur protestant. Ce dernier rédigea un écrit confessionnel, le « Wertheimer Ratschlag ». Kolb dut quitter Wertheim en raison de sa compréhension zwinglienne de la sainte cène.

Le vrai réformateur de Wertheim fut Johann Eberlin von Günzburg (environ 1470-1533). Le comte Georg II l’appela à Wertheim en 1526. Petit à petit il réussit à réformer la vie ecclésiale et l’école ainsi que la vie sociale. En tant que Superintendent du comté il rédigea un règlement ecclésial et traduisit la « Germania » de Tacitus en allemand.

Après la mort subite du comte George II en 1530, sa veuve, la comtesse Barbara, assuma la charge gouvernementale tutrice pour son fils Michael, âgé seulement de quelques mois. Sous son gouvernement, le règlement ecclésial luthérien se consolida dans le comté de Wertheim. La comtesse Barbara se chargea d’une bonne préparation de son fils pour sa responsabilité future de chef du gouvernement et l’envoya pour ses études à Leipzig et à Wittenberg chez Luther et Melanchthon. Lorsque le comte Michael II prit ses fonctions en 1551, il introduisit les visites des paroisses de campagne, la réforme des monastères, et acheva l’installation de la Réforme avant la Paix d’Augsbourg en 1555.

Dans la bibliothèque historique de la Stiftskirche de Wertheim se trouvent quelques uns des premiers tracts de Martin Luther imprimés en 1518 en latin et en allemand. Une impression colorée à la main de la Confession d’Augsbourg de 1557 et dédicacée à la comtesse Barbara et à son frère fait également partie de la collection. Le musée du comté contient une partie consacrée à la Réforme à Wertheim.

A Wertheim circule une légende à propos de Martin Luther qui, semble-t-il, aurait mangé une saucisse grillée dans l’auberge « Goldener Adler » sans la payer. Ainsi ce célèbre hôte aurait été un resquilleur. Même si Luther ne s’est probablement jamais rendu à Wertheim, cette légende circule toujours – et la saucisse grillée est en première place sur la carte des menus du plus ancien restaurant de Wertheim.

Wertheim est une ville chargée d’histoire où la Réforme a laissé ses traces. Nous nous réjouissons des événements intéressants qui auront lieu ici et qui se réfèreront à cette histoire. Dans le cadre du jubilé de la Réforme, la ville propose des visites guidées « sur les traces de la Réforme à Wertheim ». Dans le bas-côté de la Stiftskirche aura lieu une petite exposition de facsimilés qui sera un complément de la partie sur les confessions au musée du comté. Stefan Mikulicz

Maire, Wertheim

Liens

Ville de Wertheim http://www.wertheim.de
Office de tourisme de Wertheim http://www.tourismus-wertheim.de
District de l’Eglise protestante de Wertheim http://kirchenbez-wertheim.de
Eglise protestante du Bade http://www.ekiba.de/