Sélectionner une page

Wittenberg

Allemagne

Wittenberg

Le berceau de la Réforme

La petite ville aux bords de l’Elbe est considérée comme berceau de la Réforme. C’est en partant de là que le mouvement réformateur autour de Martin Luther se développa. Le nouvel enseignement et les nouvelles libertés furent contrôlés à partir de ce lieu et rayonnèrent sur l’Empire et l’Europe.

En 1512, Martin Luther (1483-1546) fut appelé comme professeur à l’université fondée dix ans auparavant dans la ville de résidence saxonne de Wittenberg. La veille de la Toussaint de 1517, il publia sa critique de la pratique ecclésiale des indulgences et de la pénitence. Il lança ainsi le mouvement de la Réforme. Son procès d’hérésie, son excommunication en 1520 et son plaidoyer devant la Diète de Worms en 1521 furent observés dans tout l’Empire. Les idées réformatrices avaient déjà séduites de larges parties de la population allemande : il n’y a pas d’autre médiateur vers Dieu que Jésus Christ – ni saints, ni prêtres, ni pape. L’Ecriture Sainte ouvre aux croyants l’accès à Dieu et au Christ ; elle a donc la priorité devant le droit ecclésial ou des décisions de conciles. Devant Dieu le chrétien ne peut être représenté ni par l’Eglise, ni par des performances pieuses effectuées par lui-même ou d’autres. Une liberté jusqu’à présent inconnue surgit.

En l’espace de quelques années, la vie ecclésiale fut remise en question. La messe latine fut remplacée par le culte protestant pendant lequel la prédication interpréta la Bible dans la langue vernaculaire ; des monastères furent fermés ; des prêtres se marièrent ; la Bible fut traduite dans la langue du peuple, et des écoles furent fondées afin que la population puisse apprendre à lire et à écrire. La nouvelle foi fut propagée par des tracts et des chants. A côté de Luther, de nombreuses autres personnes œuvrant pour la Réforme apparurent : Philippe Melanchthon (1497-1560) comme théologien et rénovateur de l’éducation selon les idées protestantes, Lucas Cranach (1472-1553) comme peintre et éditeur du programme réformateur, Johannes Bugenhagen (1485-1559) comme premier pasteur protestant à Wittenberg ainsi que Justus Jonas (1493-1555) qui essaya de donner des règles et des structures à la Réforme.

Wittenberg devint le centre du nouvel enseignement. Des étudiants de toute l’Europe vinrent et propagèrent ensuite les idées réformatrices dans leurs pays d’origine. La ville de Wittenberg est si étroitement liée à la Réforme et à Luther que depuis 1938 elle porte officiellement le nom de « Lutherstadt » (ville de Luther).

Le héritage réformateur de la ville est protégé par l’UNESCO. La Schlosskirche et la Stadtkirche ainsi que la Lutherhaus et la Melanchthonhaus sont classés patrimoine mondiale de l’UNESCO

Links

Lutherstadt Wittenberg www.wittenberg.de/ Informations touristiques www.lutherstadt-wittenberg.de Eglise dans in Lutherstadt Wittenberg www.kirche-wittenberg.de Eglise protestante Stadtkirche Wittenberg www.stadtkirchengemeinde-wittenberg.de Evangelische Kirche in Mitteldeutschland (Eglise protestante en Allemagne centrale) www.ekmd.de Stiftung Luthergedenkstätten in Sachsen-Anhalt (Fondation des sites de mémoire de Luther en Sachsen-Anhalt) www.martinluther.de